Chroniques·Contemporain·Coup de coeur·F-J

Quand la nuit devient jour – Sophie Jomain

61lcdfrwnml

Résumé 

 » On m’a demandé un jour de définir ma douleur. Je sais dire ce que je ressens lorsque je m’enfonce une épine dans le pied, décrire l’échauffement d’une brûlure, parler des nœuds dans mon estomac quand j’ai trop mangé, de l’élancement lancinant d’une carie, mais je suis incapable d’expliquer ce qui me ronge de l’intérieur et qui me fait mal au-delà de toute souffrance que je connais déjà.

La dépression. Ma faiblesse.

Le combat que je mène contre moi-même est sans fin, et personne n’est en mesure de m’aider. Dieu, la science, la médecine, même l’amour des miens a échoué. Ils m’ont perdue. Sans doute depuis le début.

J’ai vingt-neuf ans, je m’appelle Camille, je suis franco-belge, et je vais mourir dans trois mois.

Le 6 avril 2016. »

Auteur : Sophie Jomain; Edition : France Loisirs; Genre : Contemporain; Année de sortie : 2016; Nombre de pages : 238 

Mon Avis

On suit Camille, une jeune femme qui a vingt-neuf ans et qui ne souhaite pas fêter c’est trente ans sur cette Terre. Elle est depuis son adolescence, une femme qui est mal dans son corps et  avec une souffrance qu’il la hante de l’intérieur et qu’elle n’a jamais pu expliquer. Elle mène un combat sans relâche depuis son adolescence sans jamais aller mieux. Aucun médecin a pu la guérir de son mal-être et elle n’y croit plus. Elle n’a plus le courage de se battre pour vivre. Elle veut mourir. Elle va mourir le 6 avril 2016. Par euthanasie volontaire assistée.

« Être libre de mourir comme on le souhaite, c’est aussi être libre de vivre comme on l’entend. »

Camille est une femme bouleversante qui n’a jamais su aimé la vie. On s’attache à ce petit bout de femme toute fragile et on voudrait tellement la réconforter, l’aider pour qu’elle aille mieux. On la suit jusqu’au bout.

« Il ne s’agit pas d’apprendre à être heureuse, mais d’accepter que je ne le serai jamais. »

L’histoire commence par 40 pages de la rétrospective de l’adolescence de Camille jusqu’à ses 29 ans. Ces premières pages étaient un peu longues, mais elles étaient nécessaire afin de comprendre le mal-être et le parcours de Camille. Puis enfin le premier chapitre commence trois mois avant sa date de mort. Nous suivons Camille dans les procédures administratives de sa décision, dans son internement à l’endroit où elle vivra ses trois derniers mois de sa vie, mais aussi quand elle annonce son choix à ses proches. On essaye de la comprendre tout au long du livre. On assiste à des moments difficiles, mais aussi des moments joyeux grâce a de nouvelles rencontres qui nous donne de l’espoir. On se questionne tout au long du livre sur une éventuelle histoire d’amour qui pourrait la faire changer d’avis.

 » Mais jamais je ne perds de vue le but ultime. La liberté. J’avance vers elle, déterminée. »

Étonnamment, j’ai trouvé cette histoire très belle. Je ne veux pas et ne peux même pas vous dire pourquoi j’ai trouvé du beau dans toute cette tristesse, je veux simplement que vous lisiez ce livre, afin que vous compreniez pourquoi j’ai ressenti tout ça. Je découvre la plume de Sophie Jomain pour la première fois avec ce roman si complexe et bouleversant. Elle a su nous faire ressentir toutes les émotions de Camille. Elle a également bien su écrire la fin en forme ouverte. 

« Chaque personne devrait avoir le droit de mourir dignement. Quel que soit le mal dont elle souffre, invisible ou pas. »

Je vous recommande ce roman qui a été pour moi un petit coup de cœur. J’ai trouvé cette histoire aussi bouleversante que sublime, alors j’espère que cela en sera de même pour vous.

font-b-black-b-font-heart-paw-vinyl-decal-car-truck-sticker-bumper-window-font

19/20

Publicités

3 réflexions au sujet de « Quand la nuit devient jour – Sophie Jomain »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s