Chroniques·Jeunesse·K-O·Science-Fiction

Nil, T1 – Lynne Matson

9782266256933

Résumé

COMMENT S’ECHAPPER D’UNE ÎLE QUI N’EXISTE PAS? 

Charley se réveille sur une île somptueuse qui ne figure sur aucune carte. Elle y survit tant bien que mal avant de rencontrer Thad, le leader du clan des humains présents sur Nil. Il lui apprend la vérité, glaçante : pour quitter cet enfer paradisiaque, il faut trouver une des portes qui apparaissent au hasard sur l’île … Il n’y en a qu’une par jour. Une seule personne peut l’emprunter. Pire encore, les adolescents n’ont qu’un an pour s’échapper. Sinon, c’est la mort. Le compte à rebours a déjà commencé…

 

Auteur :  Lynne Matson ; Edition : Pocket Jeunesse ; Genre: Science-Fiction, Jeunesse; Année de sortie : 2016 ; Nombre de pages : 459

Mon Avis 

Charley est une adolescente tout ce qu’il y a de plus normal, jusqu’à ce qu’une porte mystérieuse la transporte sur une île paradisiaque. Un paradis auquel elle va survive pendant plusieurs jour seul. Cependant à la rencontre de Thad, le leader d’un groupe d’humains présents sur l’île, elle va voir ce paradis ce transformer en enfer car ce dernier  lui explique qu’elle n’a que 365 jours, pas un jour de plus, pour attraper une porte et rentrer chez elle. Sinon, elle mourra. Le rêve se transforme en cauchemar, une véritable course contre la montre, après la vie.

C’était son show, ses règles. Une porte. Une personne. Un midi. Un an.

Charley est très attachante et je me suis beaucoup identifiée à elle car elle réagissait en tant que personne tout des mystères de l’île, comme nous. Alors on découvre tout en même temps qu’elle, qui est guidée par le magnifique Thad. Tous les personnages que l’on rencontre sont touchants, parce qu’ils vivent le même mauvais rêve, et qu’ils sont là les uns pour les autres. Parfois un peu clichés, certes, mais je les ai adorés. Les personnages vont et vient ! On s’attache à eux et on les voir partir. Sauf que Nil n’est pas seulement composée de ce clan d’humains, non, il y a d’autres hommes en solitaire, mais aussi des chats, des chèvres et des animaux bien plus sauvages.

On peut partir? avait demandé Charley avec des yeux troublés. Tout le monde part, au final, j’avais répondu. Et c’était vrai. Maintenant, savoir si c’était mort ou vif était une autre question, et la réponse dépendait de Nil.

J’ai vraiment adoré ma lecture. L’histoire est tellement bien écrite. Le style de l’auteur est très simple, mais il suffit à nous transporter dans l’histoire. Certes, parfois les personnages ou les romances frôlent le cliché, mais cela ne pas dérangé. Dans le roman nous avons deux points vues, celui de Charley alterné par celui de Thad. J’ai trouvé cela très intéressant. Cependant, j’ai retrouvé de grosses ressemblances avec deux autres sagas à succès, Hunger Games et Le Labyrinthe, ainsi que la série Lost. Certes, ce n’est pas la même histoire, évidemment, mais je sais que les ressemblances peuvent gêner certains lecteurs. Moi, ça ne m’a pas du tout dérangé parce que ça reste une histoire à part entière avec énormément de suspens, de mystères, et de surprise. La fin ma juste laisser sur le cul. Je me suis imaginé tellement de scénario mais pas celui-ci et je me demande bien comment le deuxième tome va être.

Une fois qu’on sait, on commence à compter les jours, et on ne s’arrête plus jamais.

Ce roman est une très bonne lecture pour moi, pourtant il n’est pas parfait. Je me rends compte de ses défauts, mais ça ne m’empêche pas de le recommander. L’histoire de ce livre est si intéressante qu’on en oublie ses imperfections. De plus cette histoire, je la verrai bien être adapté au cinéma. Enfin, j’ai tellement hâte de lire la suite, surtout que le tome 3 est sorti il y a peu de temps.
bande-5-pattes
17/20
Nil, c’est cette fille qu’on repère au chalet après une journée entière de délire sur la neige, quand on plane de bonheur. Elle est jolie, super sexy. Cheveux longs, tenue moulante, un sourire d’enfer. Elle a un nom du genre… Mallory.
Mais dès qu’on apprend à la connaître, la vérité vient nous déchirer les boyaux. La vérité, c’est qu’elle est cruelle. Sans cœur. Le genre de fille qui couche avec notre meilleur ami quand on a le dos tourné. Et quand le masque tombe, le glamour disparaît. Voilà, c’est ça l’île de Nil. Une beauté à ne pas en croire ses yeux, jusqu’à ce qu’on voie à travers ce qu’elle est vraiment.

 

Publicités

3 réflexions au sujet de « Nil, T1 – Lynne Matson »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s