Chroniques·F-J·Jeunesse·Science-Fiction

#Bleue – Florence Hinckel

91ltilddusl Résumé

Depuis la création de la Cellule d’Éradication de la Douleur Émotionnelle, la souffrance psychologique n’a plus cours. Il suffit de se faire oblitérer, et on ressort comme neuf ; seul un point bleu à l’intérieur du poignet garde la trace de cette douleur effacée. L’intervention est obligatoire pour les mineurs. Les adultes, eux, ont le choix. Le jour où sa petite amie Astrid se fait renverser par une voiture, le jeune Silas est aussitôt emmené par les agents en combinaison jaune. Le lendemain, lorsque ses parents viennent le chercher, le garçon se sent bien. Tout n’est-il pas pour le mieux dans le meilleur des mondes ?

Auteur :  Florence Hinckel; Edition : Syros Genre: Science-Fiction, Jeunesse; Année de sortie : 2015; Nombre de pages : 257

Mon avis

Silas vit dans une société où tout est fait pour vivre sereinement. Chaque jour, la Cellule d’Éradication de la Douleur Émotionnelle efface les souvenirs douloureux. Plus de deuil ou de dépression, juste un point bleu au poignet comme signe d’une souffrance évitée. Silas est un grand romantique : il préfère garder pour lui les moments intenses de sa relation avec Astrid… Mais quand sa petite amie se fait renverser par une voiture, il est immédiatement emmené par les agents de la CEDE. Pour oublier.

La douleur rend vivant.


Souviens-toi que tu es un humain.J’ai eu beaucoup de mal avec Silas au début. Puis j’ai fini par m’attacher à lui. Cependant, le personnage que j’ai préféré est Astrid lorsque on la découvre son point de vue dans la deuxième partie du livre. C’est une fille attachante et courageuse. 

C'est cela, être vivante. Vivre des événements marquants, 
quels qu'ils soient. Douloureux ou joyeux.
Vivre sa vie.
[...]
Souviens-toi de ce que cela signifie.
Souviens-toi qu'être humain n'est pas facile,
mais que c'est la plus belle chose qui soit.

Le récit de ce roman est composé de 3 parties pour lesquelles le narrateur change à chaque fois. C’est d’abord Silas qui raconte puis Astrid prend sa place pour raconter sa version des faits. Enfin, Silas reprend la main pour conclure l’histoire. Cela permet de voir plusieurs points de vue.  Ce livre permet de nous questionner sur nos souvenirs et nos douleurs que l’on peut avoir dans la vie et qui nous permet de nous sentir humain. On trouve également la question des Réseaux Sociaux qui est très forte dans le monde de #Bleue, tout le monde doit être connecté au « Réseau », à peine sont-ils autorisés de se déconnecter pour dormir. Le Réseau permet de savoir tout sur tout le monde, et de pousser chacun à penser de la même façon : les publicités sont par exemples omniprésentes. Il est souvent rappelé qu’ils vivent toujours en démocratie, que chacun est libre mais le système est bien plus dictatoriale que l’on pense.  J’ai beaucoup aimée cette histoire pleine de réflexion sur notre vie malgré un début difficile.

Les premiers modèles de téléphones sous forme d'implants cérébraux 
viennent d'être commercialisés.

C’est un bonne lecture pleine de réflexion sur notre vie. Je le recommande aux amoureux de la science-fiction. 

bande-4-pattes

15/20

 

Publicités

3 réflexions au sujet de « #Bleue – Florence Hinckel »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s